Aurillac aura attendu près de 15 ans pour redevenir ville départ d’étape du Tour de France. C’est une journée sportive qui s’annonce le 11 juillet mais aussi et surtout une journée festive et une fête populaire marquée par la proximité avec les coureurs.

Sur le plan ci dessous, les contraintes sur le stationnement et la circulation

Tour de France à Aurillac

Le départ pour être au plus près des champions

Un départ d’étape est le plus souvent le meilleur moyen pour le public d’être proche des « géants de la route ». c’est en tous cas le message qu’a voulu faire passer Yannick Goasguff, responsable des départs de la grande boucle depuis vingt ans en repérage à Aurillac il y a quelques semaines.

« Proximité est le maître-mot , proximité avec les coureurs mais aussi avec l’événement. C’est ce que viens chercher le spectateur ».

Une fête populaire

C’est une fête populaire qui est donc promis aux spectateurs cette matinée du 11 juillet avec comme premier temps fort la présentation individuelle de chaque équipe sur le grand podium installée dans la partie basse de la promenade du Gravier. Réservé au partenariat économique et institutionnel, le « village départ » sera installé dans la partie haute du gravier. Sur les abords extérieurs, de nombreuses animations seront accessibles au public.

Mais qui dit fête populaire sur la grande boucle pense caravane publicitaire. Cette dernière s’élancera sur le parcours de l’étape en milieu de matinée 1h30 avant le peloton.

Pour les coureurs, il s’agira d’un départ à l’arrêt à 13h30 sur l’avenue Gambetta sur une ligne située au carrefour avec la rue Paul Doumer. C’est de ce point que les coureurs vont s’élancer pour une parade de plusieurs kilomètres en direction du départ réel situé sur la zone d’Esban.

Le moins de contraintes possibles

Pour le patron des départs du Tour de France, « l’objectif de chaque étape est de créer le moins de contraintes possibles, d’adapter l’événement au territoire parce que la vie de ce dernier doit continuer. Le Tour de France est une ville dans la ville et donc notre passage implique des concessions et la recherche d’un compromis ».

Les services d’Amaury Sports Organisation et de la ville d’Aurillac ont donc travaillé de concert pour assurer le bon déroulement du départ de cette 12ème étape.

Dispositif Parking Vélo

Tour de France à Aurillac

À l’occasion du départ de l’étape 12 du Tour de France à Aurillac, AG2R LA MONDIALE et le Tour de France vous encouragent à venir à vélo supporter les coureurs en vous proposant un parking surveillé pour votre vélo.

Situé sur la place du Square, il vous permettra de garer votre petite reine au plus proche du départ. N’hésitez pas à réserver votre place à l’occasion de votre venue à vélo sur le Tour de France en vous inscrivant sur le site internet :
https://www.vivonsvelo.ag2rlamondiale.fr/parkings

Tour de France à Aurillac

Vos questions à infostourdefrance@aurillac.fr
(à compter du 10 juin).

 

[Cette page sera régulièrement mise à jour…]

Tour de France à Aurillac

Côté sport

Départ fictif : 12h35

Aurillac et le Tour de France

Comment humer au mieux l’ambiance du Tour de France, comment cotoyer les « géants de la route » auteurs d’exploits au quotidien, comment profiter de cette atmosphère spéciale qui règne sur un départ, du sourires des enfants devant le spectacle et de leur émerveillement devant les camions de lessive et les 2cv de la caravane publicitaire. Une seule solution, vous avez rendez-vous ce matin du 11 juillet 2024 autour de la statue de Delzons et du kiosque du Gravier. Profitez !

Les amateurs du côté sportif savent que les routes cantaliennes ont toujours été propices au sport cycliste et à son épreuve phare. Les rues d’Aurillac et le Tour de France entament cette longue histoire commune un beau jour de l’été 1959 avec la victoire d’Henri Anglade sur le vélodrome du parc des Sports. Et 65 ans plus tard…..

Un peu d’histoire

1959

Le peloton quitte le tarn et Albi pour arriver au vélodrome du parc Hélitas. C’est le français Henri Anglade qui s’impose au sprint devant Jacques Anquetil. Le lendemain, les coureurs repartent en direction de Clermont-Ferrand.

1963

Le départ de la treizième étape a lieu à Toulouse et c’est le belge Rik van Looy qui s’impose seul sur le vélodrome. Le lendemain, le peloton s’élance vers le Forez et Saint-Etienne.

1968

Comme en 1959, l’étape s’élance de la préfecture du Tarn pour rejoindre Aurillac. La course du jour est remportée par l’italien Franco Bitossi. Blessé la veille, Raymond Poulidor termine distancé et ne tardera pas à abandonner.

1975

Aurillac vit un départ d’étape mais quelle étape. Les coureurs s’élancent vers le sommet du Puy de Dôme via le Puy Mary. Cette étape est remportée par un spécialiste de la « grimpe », le belge Lucien Van Impe.

1983

210 kilomètres séparent Roquefort sur Soulzon d’Aurillac et c’est le néerlandais Henk Lubberding sur l’avenue de Tronquières alors que le français Pascal Simon est en jaune. Le lendemain, c’est une étape Aurillac-Issoire qui attend les coureurs.

1985

Entre Saint-Etienne et Aurillac, c’est Bernard Hinault qui est en jaune mais c’est l’espagnol Eduardo Chozas qui va s’imposer le 14 juillet sur l’avenue de Tronquières. Départ pour Toulouse le lendemain.

2008

Deuxième victoire espagnole à Aurillac en 2008 pour Luis Léon Sanchez qui s’impose en solitaire après une attaque décisive sur la côte de St-jean de Dône. On notera sur cette étape l’abandon du français Christophe Moreau.

2011

C’est un départ d’étape depuis la rue Jean Moulin qui va mener les coureurs vers le Tarn et Carmaux. Victoire du belge André Greipel alors que le français Thomas Voeckler est en jaune

PHOTOS D’ARCHIVES

Share This