Marie Marvingt

Née le 20 février 1875 à Aurillac, décédée le 14 décembre 1963 à Laxou (Meurthe et Moselle).

A 24 ans, elle est l’une des premières femmes à obtenir le permis de conduire.Elle se lance dans la pratique à haut niveau de plusieurs sports (le ski, la natation, l’alpinisme, le cyclisme). A 33 ans, sa participation au Tour de France est rejetée. La compétition est uniquement réservée aux hommes. Vexée, elle entreprend de réaliser le même parcours.

Un an plus tard, elle découvre sa grande passion, l’aviation. Le 26 octobre 1909, elle décolle du parc de la pépinière à Nancy à bord de L’Etoile filante et, de là gagne l’Angleterre à Southwold. Il s’agit de la première femme à survoler la Manche et la mer du Nord sur une distance de 2 400 km.En 1910, elle crée l’avion sanitaire. Elle considère l’aviation, non pas comme un sport mais comme un moyen de venir en aide aux autres.

Son volontarisme va jusqu’à s’engager dans la grande guerre. Déguisée en homme sous le nom de Beaulieu et usant de la connivence d’un lieutenant, elle parvient à connaître son baptême du feu dans les rangs du 42ème bataillon de chasseurs à pied. Démasquée, elle intègre le corps médical.Marie Marvingt est également une artiste et une intellectuelle. Elle est actrice, peintre, sculptrice, licenciée en lettres et parle sept langues dont l’esperanto.

Positive, elle est toujours en avance sur son temps vis-à-vis du rôle de la femme dans la société. La ville d’Aurillac lui a dédié le 20 août 1976 une rue et le 24 septembre 1996.un gymnase municipal .

Share This