Editoriaux


Pour une Saison Culturelle exigeante et populaire

Proposer une saison culturelle constitue chaque année un réel défi à relever.Un défi parce que la légitime exigence de qualité doit permettre à un maximum de spectateurs de s’épanouir, de découvrir, de s’émouvoir. Un défi également parce que la démocratisation de la culture doit être un objectif permanent afin de la rendre accessible à tous, mais aussi partout. Depuis de nombreuses années, la Municipalité d’Aurillac affiche cette volonté d’ouverture à tous les publics à travers la présentation de nombreuses formes d’expression artistique, mais aussi une politique tarifaire adaptée et des performances hors les murs. Dans notre société en manque de repères, la Culture est un outil indispensable d’émancipation, d’éducation à la citoyenneté, d’épanouissement personnel… qu’ensemble, public, artistes, élus devons cultiver.

À ce titre, cette Saison Culturelle 2017/2018 regorge de petits joyaux à ne manquer sous aucun prétexte. Nous vous souhaitons une bonne lecture et nous vous attendons nombreux pour partager ensemble d’intenses moments d’émotion et de plaisir. Alors laissez-vous guider et tenter !

PIERRE MATHONIER
MAIRE D’AURILLAC

Un tissage fin et dense à la fois

Une régulière architecture à l’esthétique précise, comme un mouvement qui enfle et s’élève en de multiples chapiteaux. L’Amphithéâtre de Vitruve. Quelle meilleure illustration des expressions qui vont se tisser tout au long de cette année, qui vont s’enrichir l’une l’autre ?
Pour faire « Le Théâtre ».
Notre Théâtre.
Fort de sa diversité.
De celle-ci, notre attente est « gourmande ».
Une nouvelle fois, elle trouvera matière.
En ces subtils liens, entre texte et musique, entre musique, danse, et art du cirque, entre inspiration très proche, ou plus lointaine, entre artistes d’ailleurs, et « d’ici », entre artistes « d’ici » revenus « d’ailleurs » …
Merci à eux.
Merci à Dominique Bertrand, Directeur du Théâtre, qui nous propose plusieurs autres « nouveautés » pour cette « nouvelle saison », des moments « d’ouverture » conviviaux, de partages pluriels, en un mot, des moments de vie. Différentes formules d’abonnement faciliteront, mieux que l’année dernière, la réservation de spectacles par le plus grand nombre. Une offre de petite restauration autour des spectacles, à l’espace bar, nous permettra de poursuivre l’échange.

« Nous voulons de la vie au théâtre, et du théâtre dans la vie ». Jules Renard.

CATHERINE AMALRIC
ADJOINTE AUX AFFAIRES CULTURELLES