Le printemps des poètes


MARDI 13 MARS – 20h30 – Poésie

Le printemps des poètes – « L’ardeur »

Soirée organisée en partenariat avec La porte des poètes

Mardi 13 mars – 20h30
Théâtre d’Aurillac

Poésie
Durée : 1h
Tout public

Pour la nouvelle édition du Printemps des Poètes, les poètes Francine Caron, Catherine Jarrett et Colette Klein seront à l’honneur. Le thème de cette nouvelle édition est « L’ardeur ».
Les comédiennes Thérèse Canet et Isabelle Peuchlestrade seront également présentent pour lire des poèmes.

Francine Caron, poète, universitaire, traductrice, née en 1945, a publié plus de 70 titres depuis 1973. Elle est la fondatrice de la revue NARD (1974-81, puis 2003-2005), et membre fondateur de la revue Phréatique en 1977. Elle est présente par ses inédits dans une centaine de revues poétiques depuis 1974 mais également dans une soixantaine d’anthologies . Elle est sociétaire du cercle Aliénor-Jacques G.Krafft, et des Rencontres européennes. Pour elle, être actif en poésie, c’est la propager, la partager via les liens et la parole, dans les résonances de la voix grave. Elle participe à des lectures, personnelles ou collectives. En 2010 et 2011, elle est présentée dans l’Anthologie de la poésie érotique française du Moyen Age à nos jours et dans La poésie érotique féminine française contemporaine chez Hermann Lettres.

Catherine Jarrett naît à Paris et y reste attachée tout en embrassant plaines forêts rives et monts. Après avoir terminé ses études de médecine et une première année de spécialisation en psychiatrie, Catherine Jarrett se dirige vers le théâtre (Tchékhov, Racine, Marivaux, Molière…), tourne dans une quarantaine de films pour le cinéma et la télévision et enregistre pièces et textes. Elle voyage en Orient, cultive d’autres modes d’expression qui vont de l’écriture à la peinture, au dire de poèmes, de nombreuses lectures poétiques publiques à des récitals. Romancière et poète, Catherine Jarrett publie aux Éditions Olivier Orban, aux Éditions Actes Sud, mais également des fragments, des essais et textes poétiques dans La Revue Littéraire des Éditions Léo Scheer, dans plusieurs revues de prose comme de poésie et dans diverses anthologies. Parmi ses derniers titres Ma Bête Langue, poème sur l’histoire de la langue française, et Nue ma mère.

Colette Klein est poète et peintre. Elle est membre actif dans plusieurs associations littéraires. Elle est l’auteure de deux pièces de théâtre : La Récolte du feu et Armande et Rosalie et du livre de nouvelles Nocturne(s) (Le Guichet , 1985) dont plusieurs ont été adaptées à la radio : Identité (France-Culture, dans « Les nuits magnétiques »), Entre deux vies (Radio Paris), Ici et Ailleurs (Radio Aligre). Elle crée en 2008 : « Concerto pour marées et silence, revue » – parution annuelle.
Elle publie régulièrement dans des revues. Elle est présente dans de nombreuses anthologies dont récemment Anthologie de poésie féminine contemporaine de langue française réalisée par Jean-Claude Rossignol en 2012 aux éditions de la Librairie Galerie Racine.

Entrée gratuite