Des hommes qui tombent


MARDI 7 NOVEMBRE – 19h30 – Cie Le Souffleur de Verre – Théâtre

Des hommes qui tombent (Cédric, capture des anges)
par la Cie Le Souffleur de Verre – Julien Rocha

Comédie dramatique de Marion Aubert – Variation autour de Notre-Dame-des-Fleurs de Jean Genet

Mardi 7 novembre – 19h30
Théâtre d’Aurillac

Théâtre
Durée : 3h20 (avec entracte)
A partir de 16 ans
Création 2017 – Résidence & co-production : Théâtre d’Aurillac

Cédric n’arrive pas à dormir, quelque chose l’obsède, il pense à la dramaturgie du spectacle qu’ils sont en train de créer avec Julien (son amant) et les acteurs de leur compagnie. Cédric est littéralement habité par le personnage qu’il joue en ce oment : Divine… une/un prostitué(e) sorti(e) des pages du roman de Jean Genet Notre Dame des Fleurs. Divine s’invite et sort de lui, même lorsqu’il n’est pas sur scène. Et quand elle est là, le monde bascule dans le lyrisme genetien : elle est folle Divine, folle, folle. Divine se pare de la chute du monde ! Et elle chute Divine, (son histoire commence par son enterrement et la suite est une série de flash-back qui la mène irrémédiablement vers sa fin). Elle vole au-dessus d’un monde à la marge entourée de macs, de voleurs, de tantes, d’une mère infanticide, elle caresse la bouche des assassins, de ceux qui chutent aussi, des hommes et des femmes qui tombent.

La pièce de Marion Aubert tente d’interroger ce que les œuvres nous font, comment elles nous aident à questionner, trahir, transformer nos propres vies.

Tarif B


Mise en scène : Julien Rocha – Dramaturgie : Cédric Veschambre – Assistant à la mise en scène : Julien Geskoff – Avec : Cécile Bournay, Matthieu Desbordes, Julien Geskoff, Benjamin Gibert, Sabine Revillet, Julien Rocha, Arthur Vandepoel, Cédric Veschambre – Création musicale : Matthieu Desbordes – Création lumière : Benoit Bregeault – Régie générale et son : Norbert Pontier – Création costumes : Ouria Dahmani-Khouhli (Ateliers de La Comédie de Saint-Étienne – CDN) – Scénographie : Elodie Quenouillère – Coaching vocal : Myriam Djémour // Résidences : Ecriture à partir de janvier 2016 / La grange des vachers – Rosières, La Comédie de Saint-Etienne – CDN // Répétitions plateau à partir de septembre 2016 / La maison du comédien – Maria Casarès – Alloue, La Cour des Trois Coquins – Scène vivante – Clermont-Ferrand, Le Caméléon – Pont-du-Château, Théâtre Municipal d’Aurillac – Scène conventionnée – Scène régionale // Production : Compagnie Le Souffleur de verre // Coproductions : La Comédie de Saint-Etienne – CDN, Théâtre Municipal d’Aurillac – Scène conventionnée // Soutien : Ville de Clermont-Ferrand, SPEDIDAM //Partenariat : Ville de Pont-du-Château //Remerciements / Allia S.A.S. Part of Geberit Group, Philippe Léonard, Sandrine Triquet, Théo Merman Perrache, Florent Hamon, Romain Giraud, Marie-Anne Mazza // Crédit photo : Jérome Pellerin .