Brûlent nos coeurs insoumis


JEUDI 18 JANVIER – 20h30 – Cie CFB 451 – Danse

Brûlent nos coeurs insoumis par la compagnie CFB 451

Jeudi 18 janvier – 20h30

Théâtre d’Aurillac

Danse
Durée : 1h10
A partir de 12 ans

Fruit d’une étroite collaboration entre les chorégraphes Christian et François Ben Aïm, Ibrahim Maalouf pour la composition musicale et Guillaume Poix pour la dramaturgie, cette pièce interroge avec intensité et dérision ce qui conditionne notre destin et notre extravagance à le déjouer.
Le duo de chorégraphes questionnent la fraternité et l’insoumission dans une société traversée par une violence déterminée, comme un héritage transmis, qui imprègne les corps, s’insinue dans nos habitudes et s’ancre dans notre mémoire collective.
Oeuvre chorale et composite, Brûlent nos coeurs insoumis explore la notion de fraternité et la figure de l’insoumis, celui qui montre une énergie singulière, un courage insurrectionnel pour opposer sa volonté à l’injustice, à la pression morale, à l’air du temps.
La partition musicale originale d’Ibrahim Maalouf vient relier les filiations perdues et soutenir ce récit avec violence, tendresse et fantaisie.

Tarif B

 

Chorégraphie : Christian et François Ben Aïm – Composition originale et direction musicale : Ibrahim Maalouf – Dramaturgie : Guillaume Poix – Interprétation : Fabien Almakiewicz, Christian Ben Aïm, François Ben Aïm, Félix Héaulme – Assistant chorégraphique : Jessica Fouché et Mélodie Gonzales – Enregistrement de la bande son : Ibrahim Maalouf, trompette et percussions – Quatuor Voce : Sarah Dayan & Cécile Roubin, violons ; Guillaume Becker, alto ; Lydia Shelley, violoncelle – Scénographie : Camille Duchemin – Costumes : Camille Ait Allouache – Création lumières : Laurent Patissier – Régie générale : Luc Béril – Régie son : Hervé Le Dorlot – Construction décor : Thierry Rasamiarisoa et Bruno Perachon – Remerciements à : Claire de Zorzi, Patrick Berger, Patrice Pépin, Clémence Beauxis et Pierre Galais // Production : CFB 451 // Création à la Garance – Scène nationale de Cavaillon en partenariat avec le CDC – Les Hivernales dans le cadre du Festival Les Hivernales // Coproductions : Théâtre de l’Archipel, Scène nationale de Perpignan ; La Briqueterie / CDC du Val-de-Marne, Vitry-sur-Seine ; Centre des bords de Marne, Scène publique conventionnée du Perreux-sur-Marne ; La Garance – Scène nationale de Cavaillon ; Théâtre de Châtillon ; Théâtre des Bergeries, Noisy-le-Sec ; Théâtre Paul Eluard, Scène conventionnée de Bezons, dans le cadre de la Permanence Artistique et Culturelle de la Région Île-de-France ; Ville de Palaiseau, Théâtre de la Passerelle // Soutiens : Conseil départemental du Val-de-Marne pour l’aide à la création ; ADAMI ; SPEDIDAM ; Théâtre d’Aurillac – Scène conventionnée – Scène régionale // Résidences : La Briqueterie / CDC du Val-de-Marne, Vitry-sur-Seine ; Théâtre de Châtillon ; Centre des bords de Marne, Scène publique conventionnée du Perreux-sur-Marne ; Théâtre Paul Eluard, Scène conventionnée de Bezons ; La Garance – Scène nationale de Cavaillon en partenariat avec le CDC – Les Hivernales dans le cadre du Festival Les Hivernales // La compagnie est associée au Théâtre de Châtillon. La compagnie est en résidence au Centre des bords de Marne du Perreux-sur-Marne // La compagnie reçoit le soutien de la DRAC Île-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication, de la Région Île-de-France au titre de la Permanence Artistique et Culturelle et de l’Emploi tremplin, et du Conseil départemental du Val-de-Marne // Crédit photo : Patrick.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *