Une cArMen en Turakie


JEUDI 16 FEVRIER – 20h45 – Cie Turak – Théâtre musical & marionnettes – COMPLET!

Une cArMen en Turakie d’après l’Opéra de Georges Bizet
par la Compagnie Turak Théâtre

SPECTACLE COMPLET

Jeudi 16 février – 20h45
Théâtre d’Aurillac

Théâtre musical & marionnettes
Durée : 1h20
A partir de 8 ans – A voir en famille

Bienvenue en Turakie ! Terre non répertoriée sur les cartes du globe car tout droit sortie de l’imaginaire foisonnant du Turak théâtre. Théâtre où les objets sont rois, collectés de par le vaste monde… ou au cours de séances d’archéologie du fond des poches ! Objets détournés, transfigurés pour construire cette Turakie rêvée, traversée de musiques et de mythologies inventées.
Au milieu de ce bricolage poétique, des marionnettes aux faciès étranges sont manipulées à vue. Pour cette nouvelle création, c’est la belle andalouse Carmen, accompagnée des principaux personnages du célèbre opéra, qui fait un saut en Turakie. Elle emporte avec elle le cortège des amours contrariées. Mais attention : l’opéra de Bizet et la mémoire qu’il transporte avec lui passent au crible de la fantaisie turakienne, qui n’a jamais jamais connu de lois. Et c’est heureux !
« Si tu ne m’aimes pas, je t’aime / Mais si je t’aime, prends garde à toi ! » Carmen.

Spectacle proposé dans le cadre du dispositif Si loin, si proche – présence lyonnaise en pays d’Aurillac grâce au soutien de l’Union Européenne (programme Leader).



Distribution : Ecriture, mise en scène, scénographie Michel Laubu – En complicité avec Emili Hufnagel – Adaptation musicale, bande son, réalisation des films d’animation Laurent Vichard – Dramaturgie Olivia Burton – Création lumière Christian Dubet assisté de Carolina Pomodoro – Avec Michel Laubu, Emili Hufnagel, Patrick Murys, Marie-Pierre Pirson, Laurent Vichard (musicien), Pierrick Bacher ou Audric Fumet (régie plateau à vue), Musiciens sur la bande son Loïc Bachevillier (trombone), Rodolphe Burger (guitare électrique, banjo), Jeanne Crousaud (chant), Pierre Desassis (saxophones), Véronique Ferrachat (flûtes), Maxime Legrand (batterie), Raphaël Poly (contrebasse), Fred Roudet (trompette), Laurent Vichard (clarinettes, piano, mandole, guitare électrique, percussions, programmation) et la chorale de l’école des Adrets dirigée par Valérie Cordier – Chanson Love I obey (W. Lawes) par Rosemary Standley & Helstroffer’s Band – Régie générale et plateau Fred Soria – Régie son et vidéo Hélène Kieffer – Régie lumière Ludovic Micoud Terraud – Construction marionnettes, animation des figurines des films Emmeline Beaussier, Géraldine Bonneton – Construction accessoires Charly Frénéa, Joseph Paillard, Fred Soria – Décors Atelier de la MC2-Grenoble – Costumes et accessoires Ateliers du Théâtre des Célestins-Lyon – Regards extérieurs Caroline Cybula, Olivier Dutilloy, Brigitte Seth et Roser Montllo Guberna, Vincent Roca – Administratrice de production Cécile Lutz // Avec l’accueil chaleureux et généreux des habitants de l’île de Sein pour approcher le phare Ar-Men, organisé par Cathy Beurel et Ambroise Menou // Production Turak Théâtre // Coproduction Le Bateau Feu – SN de Dunkerque (+aide à la résidence), Théâtre des Célestins – Lyon, MC2 – Grenoble, Le Volcan – SN du Havre, Comédie de Saint-Etienne – CDN, Espace Malraux – SN de Chambéry et de la Savoie, Théâtre Renoir – Cran Gevrier, Château Rouge – Annemasse // Avec le soutien des Subsistances-Lyon // Le Turak est en convention avec le Ministère de la Culture et de la Communication –DRAC Rhône-Alpes et la Région Rhône-Alpes, et est subventionné par la Ville de Lyon. Il reçoit régulièrement le soutien de l’Institut Français pour ses projets à l’étranger // Crédit photo : Romain Etienne/item).