Les Entretiens Internationaux du Tourisme du Futur, sont une plateforme unique de réflexion sur le Tourisme du Futur. Lancés par le néo-Cantalien, Serge Pilicer, ils sont à la fois un Think Tank et un Do Tank ayant pour principaux objectifs à la fois de réfléchir, d’inciter à des débats ouverts sans concession et d’émettre des hypothèses probables ou improbables sur les futurs de nos tourismes. Ils se tiendront du 5 au 7 septembre, au château de Vixouze.

Questions à Serge Pilicer, président fondateur

Comment définiriez-vous les Entretiens Internationaux du Tourisme du Futur ?

Ils sont un laboratoire de la pensée ouverte ou seuls les plus agiles y verront l’utilité de se réinventer et parfois de se remettre en question pour exister demain.

À quels secteurs s’appliquent-ils ?

À tous les secteurs sans distinction, car tous seront impactés par les transformations qui sont en train de s‘opérer. Les acteurs privés comme les collectivités locales et territoriales devront faire preuve d’ouverture et d’imagination, mais prioritairement d’éthique et de gouvernance respectueuse à l’endroit du citoyen, car plus rien ne sera comme avant. Désormais la demande contribuera davantage à dessiner le futur que les offres les plus sophistiquées.

Quelles conséquences vont découler de ces transformations ?

Certains territoires, certains acteurs privés ou publics n’anticiperont pas le mouvement qui s’opère. Ils n’accepteront de se remettre en question, pensant qu’ils sont et qu’ils resteront installés immuablement et sereinement dans un monopole pour certains, pour d’autres dans un écosystème juteux, mais peu respectueux de nos environnements.

D’aucuns ne s’en relèveront pas tandis que d’autres émergeront. Les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) réinventeront des règles nouvelles de confidentialité des données. Les émergents, les BATA (Booking, Accor, Tripadvisor & Air b’n’b) devront peut-être s’effacer devant les futurs entrants les PODIP (Plateformes On Demand d’Intelligence Prédictive), transfuges d’un autre monde ou émergents d’un nouveau monde apparaitront.

Nous passerons d’un monde où la priorité était de préserver son voyage à un monde où vivre une expérience sera associée à la volonté devenue irréversible de « Touche pas à mes données » !

Qui participera à ces Entretiens Internationaux du Tourisme du Futur ?

Ils réuniront décideurs et experts du tourisme, sociologues, anthropologues, philosophes, acteurs du digital et de l’économie collaborative, décideurs territoriaux qui pensent leur territoire à 30 ou 50 ans pour les adapter aux profondes ruptures de paradigmes.

Quel est le programme des trois jours des Entretiens Internationaux du Tourisme du Futur ?

Un programme riche parfois décalé permettant aux plus audacieux d’imaginer la transformation.

Le comité scientifique présidé par Christian Mantei, Directeur général d’Atout France osera pour cette 3e édition à mettre sur la table des sujets en rupture.

La thématique 2018 ne laissera personne indifférent tellement elle devient prégnante : Du Développement durable ou Développement Ethique et Responsable dans le tourisme à l’horizon 2030-2050.

Nos environnements devront en priorité être préservés, la relation humaine facilitée avec l’objectif que le tourisme de demain devienne un facteur d’exploration humaine et environnementale.

Info +

Les Entretiens Internationaux du Tourisme du Futur se tiendront les 5, 6 et 7 septembre, au château de Vixouze, à Polminhac.

Inscription et renseignements sur www.lesentretiensdevixouze.com

En quelques chiffres

400 décideurs, influenceurs et financeurs
40 intervenants
20 conférences prospectives
20 pitches start-up
1 laboratoire des imaginaires présentant 10 projets uniques au monde

Les intervenants 2018

François Bourquin, expert-quantique
Benoit Chang, président Europacity
Jean-François Chougnet, président Mucem
Caroline Couret, creative tourism expert (Espagne)
Diane Dredge, chercheuse (Danemark)
Franck Gervais, directeur général adjoint Europe Accor
Joyce Gioia, futurologue (USA)
Fabrice Goffin, président co-fondateur Zora Robotics
Mariana Kavroulaki, experimental archeologist-food historian (Grèce)
Serguei Krikakiov (Russie)
David Lebon, directeur développement Europacity
Garance Lefevre, policy senior associate Uber
Claudio Leonardi, EPLF Lausanne (Suisse)
Michael Lopez-Alegria, USA
Professeur Yoel Mansfeld, université d’Haifa (Israel)
Christian Mantei, directeur général Atout France
Emmanuel Marcovicth, délégué général RMNGP
Anita Mendiratta, conseillère spéciale UNTWO (Royaume-Uni)
Jocelyne Napoli, professeur Toulouse 3
Rzig Oueslati, VP fédération mondiale de thermalisme
Kelly Pawlak, national ski Aera association
Grégory Pourrin, CEO de Pris Inn Group
Professeur Carlo Ratti, directeur senseable city laboratory (USA)
Professeur Dick Reiser (Allemagne)
Ben Towers, entrepreneur (Royaume-Uni)
Anastasia Tzigounaki, directrice du musée d’archéologie Crete
Yves Ubelmann, président Iconem
Zheng Xiang Ph. D, departement tourisme et management, Pamplin College Viginia Tech