Inauguré samedi 8 septembre, le multi-accueil du jardin de Jean-Baptiste*, situé avenue Jean-Baptiste Veyre, est en service depuis mardi 1er août. Présentation d’une structure qui apporte une réponse concrète aux attentes des parents grâce à la création de dix places d’accueil supplémentaires.

Pour Pierre Mathonier, maire d’Aurillac, et Claudine Fley, adjointe à l’Education, l’Enfance et la Petite Enfance, « cette nouvelle structure de soixante places, élaborée et portée par les élus et les équipes du secteur, offre des conditions optimales d’accueil pour les enfants, d’accessibilité pour les parents et de travail pour les agents municipaux. De plus, autour d’une dimension et d’une approche innovantes de la petite enfance, ce multi-accueil intègre mixités sociale et d’âge, développement des valeurs éducatives de partage et d’entraide, égalité des chances et de réussite… ».

Dans les faits, le Jardin de Jean-Baptiste propose une approche individualisée de l’enfant au sein de quatre micro-unités de quinze enfants d’âges mixtes, une volonté de développer l’accueil d’enfants porteurs de handicap, un accompagnement à la parentalité et une intégration scolaire progressive par la participation de cet établissement à un dispositif passerelle avec l’école de la Fontaine.

D’une superficie de 130 à 145 m², chaque micro-unité est composée de deux espaces sommeil, d’une salle principale d’activités, d’un espace de vie modulable, d’une biberonnerie ou d’un espace repas, de sanitaires et de casiers de rangement. Un couloir central vitré assure la desserte couverte de ces quatre unités de vie. Par ailleurs, ce multi-accueil dispose de locaux spécifiques comme une salle de psychomotricité ou un espace de convivialité réservé aux parents, dans le cadre d’une approche globale de la fonction parentale. Enfin, une salle de jeux d’eau, une salle d’éveil musical, un espace de manipulation, un lieu de stimulation et d’exploration sensorielles complètent l’éventail des prestations présentes. Les espaces extérieurs sont parfaitement adaptés à l’accueil d’enfants avec notamment un espace au sol souple aménagé avec des jeux, un espace végétal et un espace couvert extérieur avec préau.

Côté restauration, les repas sont préparés à la cuisine de la crèche des Camisières et livrés en liaison chaude. Un équipement spécifique sur site permet de les maintenir à température.
Cette nouvelle structure aura naturellement des liens forts avec les équipements déjà existants du quartier nord : école maternelle de la Fontaine, école élémentaire des frères Delmas, centre social municipal du Cap Blanc, lieu d’accueil enfants-parents, relais petite enfance…
Désireuse de dupliquer cette conception nouvelle de la petite enfance sur l’ensemble du territoire communal, la Municipalité d’Aurillac souhaite voir ses multi-accueils s’ouvrir davantage sur les quartiers et leurs équipements, en privilégiant notamment une étroite collaboration avec ses partenaires (CAF, CCAS, ANEF, centres sociaux, PMI…).

 

* d’un coût global de 1,65 million d’euros, ce projet a reçu le soutien financier de la Caisse d’Allocations Familiales du Cantal (574.000 €), de l’État (394.900 €) dans le cadre du fonds de soutien à l’investissement local, du Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes (200.000 €) et du Conseil départemental du Cantal (200.000 €).