En 2018, la ville d’Aurillac et le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (C.P.I.E.) de Haute-Auvergne ont engagé la réalisation d’un Atlas de la Biodiversité Communal (A.B.C.) d’Aurillac. Cet atlas prendra la forme d’un inventaire participatif, qui permettra de définir les trames verte et bleue, de lutter contre l’érosion de la biodiversité et la fragmentation des habitats, mais aussi d’intégrer les enjeux de la préservation de la biodiversité dans les projets de territoire.

 

Réalisé à l’échelle du territoire communal, l’élaboration et l’animation de l’A.B.C d’Aurillac a été confié au C.P.I.E de Haute-Auvergne, en partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux (L.P.O.). Il poursuit trois axes majeurs : sensibiliser et mobiliser l’ensemble des acteurs locaux (associations, scolaires, partenaires institutionnels, partenaires économiques…) et du grand public, inventorier les milieux naturels remarquables, ainsi que la faune et la flore locales, identifier des actions à mettre en œuvre pour protéger et valoriser la biodiversité.

Aujourd’hui achevé, le premier volet va permettre la réalisation d’une cartographie de la biodiversité. Des professionnels ont procédé à un recensement sur le terrain de la biodiversité, faune et flore confondus. « L’intérêt de ce travail est essentiel. En effet, grâce à ce document, les travaux d’aménagement du territoire pourront être adaptés en fonction de la biodiversité », précise Angélique Martins, Conseillère déléguée au Développement Durable.
La sensibilisation du grand public a proposé plusieurs temps forts, organisés notamment par le C.P.I.E. de Haute-Auvergne : première journée écocitoyenne (septembre 2018), manifestation Quartier Passions (mai 2019), tout au long de l’année dans les écoles primaires et les centres sociaux.

Parallèlement à ces actions, un livret d’observation a été publié et distribué à 3.000 exemplaires. Il est toujours disponible sur le site de la ville www.aurillac.fr. Ce livret est à compléter et à retourner auprès du C.P.I.E de Haute-Auvergne. Il est un élément essentiel de la réussite de l’A.B.C. d’Aurillac. Il suffit simplement de partir à la découverte des animaux et des plantes près de chez soi et de noter les observations directement. Tous les livrets feront l’objet d’une étude et d’un recensement global.

Un retour sur ce travail réalisé auprès du grand public sera présenté à l’occasion du week-end écocitoyen des samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019. Observer la nature, la respecter, la comprendre, font plus que jamais partie des enjeux liés à notre territoire. Cela nous concerne tous !

1 / Le nettoyage des berges de la Jordanne lors de la journée écocitoyenne en septembre 2018.

2 / Le livret d’observation distribué à plus de 3000 exemplaires.

Share This