17 si

Du 6 février au 5 mars, les Semaines Interculturelles, rendez-vous annuel consacré aux cultures du monde, mettront une nouvelle fois en exergue les valeurs de notre République : liberté, égalité, fraternité, mais aussi laïcité. Présentation.

 

 

Conçue à l'origine pour faire découvrir les cultures urbaines, la Semaine Interculturelle a, depuis une quinzaine d'années, choisi de présenter la diversité des cultures du monde, notamment celles issues de l'immigration. Au cœur de l'hiver, cette animation municipale et associative permet de tisser des liens entre des personnes d’horizons très divers et propose de nombreux temps de convivialité.

Comme chaque année, cette manifestation présentera différentes cultures à travers des expositions, des ateliers, des conférences et des soirées thématiques.

En préalable, le centre social de Marmiers, France Terre d’Asile et Cantal Photo Club vous invitent à découvrir une exposition Goût du voyage – voyage du goût. Conçue et réalisée par les habitants des quartiers sud et les familles accompagnées par France Terre d’Asile et le centre social de Marmiers, le public pourra découvrir, tout au long du parcours, différents pays à travers leur culture culinaire.

Cette exposition sera visible les 6, 7 et 8 février à France Terre d’Asile, au château Saint Étienne et au CADA, 15 bis avenue des Volontaires. Les 9 et 10 février, l’exposition sera au centre social de Marmiers.

Vendredi 10 février, de 18 heures à 20 heures, un temps de clôture de l‘exposition est prévu avec dégustation de spécialités culinaires des différents pays, confectionnées par les habitants des quartiers sud et les familles accompagnées par France Terre d'Asile.

Les expositions

Plusieurs expositions sont organisées aux Écuries à l’occasion de ces quatre nouvelle semaines interculturelles. Elles seront ouvertes au public, du 15 au 25 février, de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures.

Découvrez Les carnets de voyage d’Antonia Neyrins ; les œuvres de l’association Art et Muse ; Arborescence ou Arbre et sens présentée par l’École de la deuxième chance ; Saveurs du Sahel par l’association Rivages ; Salon de mariage mahorais par Hippocampe 976 ; Les produits de la Palestine par la Cimade et Le Philistin ; Dégustations de saveurs par Regard et sourire d’enfants ; L’histoire du wok par Sud Lointain ; exposition de photos par les clubs Unesco d’Aurillac et FAAACE ; Carnet de voyage par le centre social ALC Quartiers Ouest.

Au programme

Les Semaines Interculturelles sont également l’occasion de participer à de nombreuses rencontres, conférences, ateliers, spectacles et soirées thématiques, dont la plupart sont sur réservation*.

Vous pouvez consulter l'intégralité du programme dans la plaquette de la manifestation disponible dans les accueils municipaux, sur le site www.aurillac.fr et la page Facebook de la Ville.

À noter

Les organisateurs et partenaires de ces Semaines Interculturelles ont tenu à rendre hommage à Moïse Kengbo, décédé en 2016 et figure passionnée des cultures du monde. Rendez-vous jeudi 16 février à 19  heures à l’espace Hélitas, à l’invitation des clubs Unesco d’Aurillac et de l’association FAAACE.*

Enfin, une grande soirée sera organisée samedi 25 février, à la Halle de Lescudilliers.

Dès 18 heures, l’association Sud Lointain et le centre social ALC Quartier Ouest proposeront un temps interactif autour d’un diaporama où chacun pourra partager son expérience ou ses désirs de voyage au Vietnam. Un buffet animé par TRAM clôturera ce temps.

Dès 20h30, l’Institut d’Études Occitanes du Cantal et la CIMADE prendront possession de l’espace pour un temps musical avec le groupe Yennayer, originaire d’Afrique du Nord et créé en 1996 par Boussad et Djamel. Son nom vient de celui de la fête du Nouvel An berbère. Ce groupe de percussions, cornemuses, flûtes et chants, collabore depuis sa création avec des musiciens toulousains pour acquérir une note originale. À l’occasion de ce concert, ils proposeront un répertoire de compositions originales, festives et énergiques qui invite à la fête, à la danse et au chant.

La seconde partie de la soirée se déroulera aux sons du trio toulousain Djé Baléti, qui marie les riffs chamaniques de l’espina (instrument niçois redécouvert par Jérémy Courant) aux rythmes châabis, à la tarentelle ou au highlife, dans une transe fusionnelle furieusement primitive. Une véritable expérience musicale inédite qui permettra également de découvrir leur nouvel album Moko.*

* Réservation au 04 71 45 47 24

 

Info +

Comité d’organisation des semaines interculturelles

Sud Lointain, la CIMADE Aurillac, RIVAGES, l’Université Inter-âges de Haute Auvergne (IUHA), FAAACE, les clubs pour l’UNESCO d’Aurillac (FAAACE, lycées Émile Duclaux et Georges Pompidou), l’Institut d’Études Occitanes du Cantal, Art & Muse, Hippocampe 976, Regard et sourire d’enfants, Les centres sociaux aurillacois, France Terre d’Asile, le CADA, les étudiants de l’IUT d’Aurillac, l’École de la 2e chance.